Interprétation

Dans le cadre d’un entretien, je serai en mesure de déterminer la formule d’interprétation adéquate pour votre projet. Je propose les modes d’interprétation suivants :

Interprétation simultanée

Transposition « simultanée » du discours pendant l’intervention de l’orateur : Deux interprètes sont installés dans une cabine insonorisée ; les auditeurs entendent la traduction via des écouteurs. Pratiquée lors d’évènements nécessitant une interprétation dans plusieurs langues sans perte de temps.

Chuchotage

Forme particulière d’interprétation simultanée : L‘interprète est à côté de l’auditeur et lui chuchote la traduction. Pratiqué sans équipement technique et pour un ou deux auditeurs au maximum.

Interprétation consécutive

Transposition décalée du discours : L‘interprète prend des notes pendant l’intervention, puis restitue le discours original. Pratiquée notamment lors d’évènements bilatéraux, p. e. des discours de banquet.

Interprétation de liaison

Forme particulière d’interprétation consécutive : L‘interprète transpose de courts passages d’un entretien avec un léger décalage et sans prendre des notes. Pratiquée lors de négociations.

Traduire

c'est transposer dans une langue donnée ce qui a été écrit dans une autre langue.

Précision terminologique, fidélité par rapport à l’original, prise en compte des différences culturelles : des principes évidents que j’applique à la lettre, au même titre que la livraison dans le respect des délais impartis et de la confidentialité.

Afin de garantir la cohérence des traductions et le contrôle des coûts, j’ai recours à des logiciels de mémoires de traduction (Trados) dont le principe est le suivant : les passages déjà traduits sont enregistrés par le logiciel en vue de leur réutilisation. Le gain est donc double pour le client, qui bénéficie à la fois d’une baisse des coûts et d’une formulation homogène.